En plein cœur de la Vallée du Plastique, la Ville d’Oyonnax est plus connue pour ses rugbymen de l’Union Sportive Oyonnax rugby qui évoluent en Top 14, que pour son club de football.

Et pourtant, l’Oyonnax PLASTICS VALLEE FOOTBALL CLUB (PVFC) est un club pour le moins atypique. Rassemblant quatre clubs qui ont mutualisé leurs moyens, le PVFC est un club social qui participe à l’épanouissement et au développement de ses licenciés. Il a créé et façonné un programme nommé INSERFOOT, destiné à l’ensemble de ses licenciés, mais aussi à des publics qui ne font pas partie du club.

INSERFOOT, c’est d’abord le constat social d’un territoire en proie à des difficultés économiques, dans lequel le chômage augmente, et qui connaît un grand nombre de non-diplômés. Comment faire pour que les difficultés personnelles ne s’immiscent pas dans  la vie du club ?

C’est pour répondre à cette problématique qu’ INSERFOOT  a été mis en place, autour de quatre axes forts : l’accompagnement professionnel, social, éducatif et scolaire.

L’accompagnement professionnel est destiné aux jeunes de 16 à 25 ans déscolarisés ou désorientés. Après avoir défini un projet personnel, les jeunes sont dirigés vers des organismes partenaires, effectuent des ateliers pour améliorer leur CV et des simulations d’entretiens d’embauche. Le club effectue un véritable suivi, en proposant des formations adaptées et en mettant en relation un réseau d’entreprises et ses joueurs.

L’accompagnement scolaire agit sur les écoliers, collégiens et lycéens. L’objectif est de lutter contre le décrochage scolaire, par un dialogue permanent avec les établissements scolaires. Le club passe un « contrat moral » avec les jeunes licenciés et leur propose une aide aux devoirs, au sein même des structures du PVFC.

L’accompagnement éducatif permet aux jeunes filles des écoles primaires d’avoir un premier contact avec le sport et le football, notamment grâce à des initiations en milieu scolaire. Son objectif est de promouvoir le football féminin, mais aussi de lutter contre les discriminations dont sont victimes les jeunes filles. Pour cela, le club a mis en place des équipes féminines et utilise des formations fédérales et internes pour former ses futures dirigeantes.

Enfin, l’accompagnement social s’adresse à un public non-licencié, pour agir contre l’éloignement de la pratique du football. Ainsi, le club organise de nombreux tournois, ouverts à tous, et réserve des places, au sein de ses équipes, aux jeunes en difficultés suivis par des centres sociaux, mais aussi aux personnes handicapées.

L’Oyonnax PLASTICS VALLEE FOOTBALL CLUB agit à 360 degrés. Loin de se contenter d’encadrer et d’organiser la pratique du football, il s’est placé au centre et fédère autour de lui tous les acteurs de l’éducation (écoles, centres sociaux, associations de quartiers, entreprises, partenaires) afin que ses licenciés puissent se construire à la fois sur le terrain et en dehors. Un exemple d’insertion et d’éducation par le sport.