L’Agence pour l’Education par le Sport a été créée en 1997 par Jean-Philippe Acensi. Passionné de sport, mais également militant convaincu et investi dans la vie associative dès son plus jeune âge, Jean-Philippe Acensi se prédestinait à devenir entraîneur sportif. La vie en a décidé autrement. À 24 ans, alors qu’il dirige la MJC de Longjumeau, il prend conscience de l’importance du sport dans la vie des jeunes et du rôle éducatif et social qu’il joue dans les quartiers. Il crée avec Jean-Claude Perrin le mouvement « Fais-nous rêver », qui a pour but de récompenser les plus belles initiatives d’éducation par le sport au cœur des territoires français. L’APELS était née.

PHASE 1 : L’effervescence des débuts

Dès la première année, une centaine d’associations entrent en contact avec l’APELS. Parmi les primés de la première promotion : un projet d’insertion des jeunes à partir du basket à Boulogne-sur-Mer, un autre à partir de l’aviron à Toulouse ou encore un projet autour du rugby à Castres. Dans les années qui suivent, Jean-Claude Perrin et Jean-Philippe Acensi se déplacent beaucoup pour aller sur le terrain, à la rencontre des porteurs de projets et des associations. L’association popularise l’idée que le sport est un moyen d’insertion, d’amélioration de la santé et du vivre-santé.

1997

Points marquants :

  • Premier appel à projets « Fais-nous rêver »
  • Partenaires fondateurs : Ministères des sports et Fondation GDF SUEZ

Chiffres clés :

  • 80 projets repérés
  • 6 lauréats nationaux

1999

Points marquants :

  • Premier Forum de l’éducation et de l’insertion par le sport EDUCASPORT

Chiffres clés :

  • 150 projets repérés
  • 9 lauréats nationaux
PHASE 2 : L’institutionnalisation du mouvement

Le soutien de Jean-François Lamour, qui devient Ministre des Sports en avri 2001, permet à l’APELS de passer un cap. Elle étend son champ d’action à toutes les régions de France, signe un partenariat avec le Ministère des Sports, organise des rassemblements qui mobilisent de nombreux publics. Le nombre de projets repérés augmente fortement, témoin de la visibilité de l’association et de la légitimité de son projet.

2001

Points marquants :

  • Agrément jeunesse et Sports

Chiffres clés :

  • 205 projets repérés
  • 11 lauréats nationaux

2004

Points marquants :

  • L’Agence par l’Education par le Sport est lauréate de l’Année européenne de l’éducation par le sport
  • Premiers jurys régionaux

Chiffres clés :

  • 650 projets repérés
  • 98 lauréats régionaux
  • 6 lauréats nationaux

2005

Points marquants :

  • Convention de partenariat avec ANCV

Chiffres clés :

  • 700 projets repérés
  • 99 lauréats régionaux
  • 10 lauréats nationaux
PHASE 3 : Consolidation & expertise

En 2008, suite au départ de Jean-François Lamour du gouvernement, l’APELS entame une troisième phase de son histoire. Forte de l’expérience des 10 années passées, elle renforce son expertise et se rapproche de scientifiques et de spécialistes du sport. Une étude sur l’impact du sport dans les quartiers est menée pendant 3 ans aux côtés d’économistes, de sociologues, d’historiens. À l’issue de cette étude, un rapprochement avec des collectivités locales est initié pour lancer une expérimentation sur le terrain. L’Agence accompagne désormais la mise en place de projets d’éducation par le sport innovants au sein des villes françaises.

2008

Points marquants :

  • Conférence « Sport et Ville » au Sénat
  • Convention de partenariat avec les régions Rhône-Alpes, Picardie et Nord-Pas de Calais et le Ministère des Outre-Mer

2010

Points marquants :

  • Lancement de l’expérimentation nationale avec 8 villes
  • Convention de partenariat avec la Fédération Française de Handball

Chiffres clés :

  • 1130 projets repérés
  • 131 lauréats régionaux
  • 14 lauréats nationaux

2011

Points marquants :

  • Convention de partenariat avec la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ)
  • Lancement de la rubrique APELS / Le Monde dans les cahiers sport et Forme

2012

Points marquants :

  • Convention de partenariat avec les régions d’Ile-de-France et d’Ile de la Réunion ainsi qu’avec l’Institut de Prévention et d’Education pour la Santé

Chiffres clés 2011-2012 :

  • 1000 projets repérés
  • 144 lauréats régionaux
  • 14 lauréats nationaux

2013

Points marquants :

  • Reconduction du partenariat avec la Fondation d’entreprise GDF SUEZ pour 3 ans
  • Nouveau partenariat avec la Banque postale et la Mutuelle des sportifs
  • Lancement de l’Ecole « Fais-nous rêver Fondation GDF-Suez »
  • Conférence « L’Education par le Sport dans la politique de la ville de demain » au Sénat
  • 1er Forum international Educasport

2014

Points marquants :

  • 1ère édition « Les Vacances Fais-nous rêver » en partenariat avec ANCV
  • 1ère édition des « Défi Fais-nous rêver Collégiens »
  • 1ère restitution nationale de l’Ecole « Fais-nous rêver – Fondation GDF SUEZ »
  • Conférence à l’Assemblée Nationale « Pour une politique d’éducation et d’insertion par le sport dans les villes françaises »
  • 1ère édition du Grand Tour de l’Education par le sport
  • Lancement de la plateforme de l’Observatoire sur le site internet

2015

Points marquants :

  • 8e Forum Éducasport
  • 2e édition des « Vacances Fais-nous rêver » avec l’ANCV
  • 2e édition du « Défi Collégiens »

2016

Points marquants :

  • 3e édition des « Vacances Fais-nous rêver » avec l’ANCV
  • 3e édition du « Défi Collégiens »
  • Partenariat avec LCL sur les programmes « Point de rencontre » et « Fais-nous rêver »